Yann PERRIER

SCULPTEUR

Cercle

Boule 835 Croix de bois

Description Boule Bois et Résine acrylique

Dimension en cm (L x H x P) Diamètre 19cm x 17cm H

Demande de renseignements à propos de cette pièce

Biographie de l'auteur

Yann Perrier interroge les fragments dégradés de la nature dans des fictions personnelles.
Réalisations de sculptures, de scénographies, de situations artistiques (évènements in situ). Travail de la résine optique, du bois, du bronze, de la neige, de la glace, du vent, de la rosée du matin.
- "Mon propos artistique est d'interroger des fragments dégradés de la nature et d'induire le changement de regard qu'on porte sur ce matériau sans valeur marchande. Il en va de même du regard qu'on a sur nos contemporains et plus généralement de notre rapport au monde.
Les fictions que j'inventent se situent dans la marge entre matière et lumière. J'en restitue des sculptures-objets (le pourri dans un écrin) et des estampes sérigraphiques (le rapport du texte à l'image) dont le propos n'est pas seulement esthétique.
La morsure du feu, la violence de la tempête, l'appétit du Bostryche autant d'attaques que subit le bois, il en garde la mémoire dans sa chair, dans ses veines.
Je suis un artiste-RÉCOLTANT et le fruit de mes glanages est fait de ces déchets de la nature où parfois l'homme a une responsabilité, hélas !
La forme archétypale de la boule n'est pas neutre !
Je préfère de mon travail parler de révélation (artistique) plus que de dénonciation (politique). L'utilisation du verre acrylique est là pour transmuter la pourriture par sa qualité de réverbération de la lumière et son indice de réfraction identique à celui du cristal !
Mon engagement n'est pas en duel entre mes convictions, ma vision du monde et ma responsabilité partagée dans l'état de la Terre et celui de la terre, du sol. Cette préoccupation deviendra majeure pour la génération de mes enfants. Mon eau chaude est chauffée par le soleil depuis 1981 et je me suis soucié de haute qualité environnementale dans la construction de ma demeure comme je suis engagé sur les préoccupations liées au réchauffement climatique : je prends pour exemple la conférence de M. Duverney lors du vernissage de l'exposition à la maison du Parc Naturel du Haut-Jura".
YaNn Perrier - mars 2008

Lire la suite Fermer la biographie

Boule 880 "Hommage à Michel Ange"

Description Boule en amandier - Pigments - résine

Dimension en cm (L x H x P) Diamètre 32 cm

Demande de renseignements à propos de cette pièce

Biographie de l'auteur

Yann Perrier interroge les fragments dégradés de la nature dans des fictions personnelles.
Réalisations de sculptures, de scénographies, de situations artistiques (évènements in situ). Travail de la résine optique, du bois, du bronze, de la neige, de la glace, du vent, de la rosée du matin.
- "Mon propos artistique est d'interroger des fragments dégradés de la nature et d'induire le changement de regard qu'on porte sur ce matériau sans valeur marchande. Il en va de même du regard qu'on a sur nos contemporains et plus généralement de notre rapport au monde.
Les fictions que j'inventent se situent dans la marge entre matière et lumière. J'en restitue des sculptures-objets (le pourri dans un écrin) et des estampes sérigraphiques (le rapport du texte à l'image) dont le propos n'est pas seulement esthétique.
La morsure du feu, la violence de la tempête, l'appétit du Bostryche autant d'attaques que subit le bois, il en garde la mémoire dans sa chair, dans ses veines.
Je suis un artiste-RÉCOLTANT et le fruit de mes glanages est fait de ces déchets de la nature où parfois l'homme a une responsabilité, hélas !
La forme archétypale de la boule n'est pas neutre !
Je préfère de mon travail parler de révélation (artistique) plus que de dénonciation (politique). L'utilisation du verre acrylique est là pour transmuter la pourriture par sa qualité de réverbération de la lumière et son indice de réfraction identique à celui du cristal !
Mon engagement n'est pas en duel entre mes convictions, ma vision du monde et ma responsabilité partagée dans l'état de la Terre et celui de la terre, du sol. Cette préoccupation deviendra majeure pour la génération de mes enfants. Mon eau chaude est chauffée par le soleil depuis 1981 et je me suis soucié de haute qualité environnementale dans la construction de ma demeure comme je suis engagé sur les préoccupations liées au réchauffement climatique : je prends pour exemple la conférence de M. Duverney lors du vernissage de l'exposition à la maison du Parc Naturel du Haut-Jura".
YaNn Perrier - mars 2008

Lire la suite Fermer la biographie

Boule 848

Description Cystise - Vigne - pigments et résine

Dimension en cm (L x H x P) Diamètre 17 cm

Demande de renseignements à propos de cette pièce

Biographie de l'auteur

Yann Perrier interroge les fragments dégradés de la nature dans des fictions personnelles.
Réalisations de sculptures, de scénographies, de situations artistiques (évènements in situ). Travail de la résine optique, du bois, du bronze, de la neige, de la glace, du vent, de la rosée du matin.
- "Mon propos artistique est d'interroger des fragments dégradés de la nature et d'induire le changement de regard qu'on porte sur ce matériau sans valeur marchande. Il en va de même du regard qu'on a sur nos contemporains et plus généralement de notre rapport au monde.
Les fictions que j'inventent se situent dans la marge entre matière et lumière. J'en restitue des sculptures-objets (le pourri dans un écrin) et des estampes sérigraphiques (le rapport du texte à l'image) dont le propos n'est pas seulement esthétique.
La morsure du feu, la violence de la tempête, l'appétit du Bostryche autant d'attaques que subit le bois, il en garde la mémoire dans sa chair, dans ses veines.
Je suis un artiste-RÉCOLTANT et le fruit de mes glanages est fait de ces déchets de la nature où parfois l'homme a une responsabilité, hélas !
La forme archétypale de la boule n'est pas neutre !
Je préfère de mon travail parler de révélation (artistique) plus que de dénonciation (politique). L'utilisation du verre acrylique est là pour transmuter la pourriture par sa qualité de réverbération de la lumière et son indice de réfraction identique à celui du cristal !
Mon engagement n'est pas en duel entre mes convictions, ma vision du monde et ma responsabilité partagée dans l'état de la Terre et celui de la terre, du sol. Cette préoccupation deviendra majeure pour la génération de mes enfants. Mon eau chaude est chauffée par le soleil depuis 1981 et je me suis soucié de haute qualité environnementale dans la construction de ma demeure comme je suis engagé sur les préoccupations liées au réchauffement climatique : je prends pour exemple la conférence de M. Duverney lors du vernissage de l'exposition à la maison du Parc Naturel du Haut-Jura".
YaNn Perrier - mars 2008

Lire la suite Fermer la biographie

Boule 627

Description Epicea brulé - encre - pigments et résine

Dimension en cm (L x H x P) Dim.:

Demande de renseignements à propos de cette pièce

Biographie de l'auteur

Yann Perrier interroge les fragments dégradés de la nature dans des fictions personnelles.
Réalisations de sculptures, de scénographies, de situations artistiques (évènements in situ). Travail de la résine optique, du bois, du bronze, de la neige, de la glace, du vent, de la rosée du matin.
- "Mon propos artistique est d'interroger des fragments dégradés de la nature et d'induire le changement de regard qu'on porte sur ce matériau sans valeur marchande. Il en va de même du regard qu'on a sur nos contemporains et plus généralement de notre rapport au monde.
Les fictions que j'inventent se situent dans la marge entre matière et lumière. J'en restitue des sculptures-objets (le pourri dans un écrin) et des estampes sérigraphiques (le rapport du texte à l'image) dont le propos n'est pas seulement esthétique.
La morsure du feu, la violence de la tempête, l'appétit du Bostryche autant d'attaques que subit le bois, il en garde la mémoire dans sa chair, dans ses veines.
Je suis un artiste-RÉCOLTANT et le fruit de mes glanages est fait de ces déchets de la nature où parfois l'homme a une responsabilité, hélas !
La forme archétypale de la boule n'est pas neutre !
Je préfère de mon travail parler de révélation (artistique) plus que de dénonciation (politique). L'utilisation du verre acrylique est là pour transmuter la pourriture par sa qualité de réverbération de la lumière et son indice de réfraction identique à celui du cristal !
Mon engagement n'est pas en duel entre mes convictions, ma vision du monde et ma responsabilité partagée dans l'état de la Terre et celui de la terre, du sol. Cette préoccupation deviendra majeure pour la génération de mes enfants. Mon eau chaude est chauffée par le soleil depuis 1981 et je me suis soucié de haute qualité environnementale dans la construction de ma demeure comme je suis engagé sur les préoccupations liées au réchauffement climatique : je prends pour exemple la conférence de M. Duverney lors du vernissage de l'exposition à la maison du Parc Naturel du Haut-Jura".
YaNn Perrier - mars 2008

Lire la suite Fermer la biographie